Dans l'atelier des artisans

Maroquinerie artisanale : les 8 étapes de fabrication d’un sac en cuir

La fabrication artisanale d’un sac en cuir nécessite de nombreuses manipulations. Certaines connues comme la couture et d’autres moins connues qui requièrent beaucoup de précision et de patience et font la qualité d’un sac en cuir fait main. Pour vous faire découvrir une à une ces étapes de fabrication, je vous ouvre les portes de mon atelier de maroquinerie et vais vous montrer comment je crée un de mes best-sellers, le sac à main Rosa.


1/ LA  DÉCOUPE DU CUIR

La première étape de la fabrication est la découpe du cuir. En m’aidant du patronage, je trace les contours du sac sur le cuir.

fabrication d'un sac en cuir par un artisan maroquinier

Puis j’effectue la découpe de toutes les pièces qui composeront mon sac.

Le sac est fermé par deux aimants : je marque leur emplacement, troue minutieusement le cuir puis les insère.


2/ LE COLLAGE DE LA DOUBLURE

Je colle les parties extérieures en cuir à ma doublure.


3/ LA COUTURE

Je couds le devant du rabat et les tranches intérieures de mon sac.


4/ LE MARTELAGE DES COUTURES

Chaque couture effectuée est ensuite tapée au marteau rivoir (légèrement bombé) afin de la renforcer. Le fil s’enfonce dans le cuir et la couture est protégée des frottements extérieurs sur le long terme.


5/ LES ANNEAUX ET LES RIVETS

Je place la bijouterie (anneaux et rivets). A l’aide de la presse, je fixe les rivets sur la tranche du sac.


6/ L’ASSEMBLAGE

On arrive à l’étape cruciale mais non moins intéressante de l’assemblage du corps du sac. Je colle les bords ensemble puis les couds.


7/ LES FINITIONS DE TRANCHE

Je m’attarde ensuite sur les finitions de tranche du sac. Elles permettent au cuir brut d’être coloré, chauffé, imperméabilisé et apportent la touche esthétique finale au « corps » de mon sac. Je teins ma tranche, je la lisse au fer à lisser puis la ponce avec une petite bande abrasive. Je réitère cette étape jusqu’à ce que l’aspect soit bien lisse puis j’applique de la cire d’abeille afin de protéger les tranches.


8/ L’ANSE DU SAC

Je confectionne l’anse en cuir. Il est important de renforcer l’anse en collant un ruban à l’intérieur pour éviter que le cuir se déforme au porté. Je replie puis colle les bords sur toute la longueur et je couds l’anse. Puis je termine par l’assemblage de la chaîne qui relie le corps du sac à l’anse en cuir.

Le sac terminé, j’effectue un contrôle qualité pour m’assurer qu’il est bien conforme.

Voilà, je vous ai montré comment je fabrique mon sac Rosa. Il fait partie ma collection de sacs écoresponsables que je vous invite à découvrir sur mon site et sur le Corner des Créateurs. Pour toutes mes créations, j’upcycle des cuirs issus de la filière luxe qui étaient voués à la destruction. Ce qui me permet de limiter l’impact de mon activité sur l’environnement en évitant la surproduction de cuir et en valorisant les matières existantes.

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.