Tutos

Tuto DIY : photophores de Noël customisés

Elles tamisent la lumière, elles décorent le rebord de la fenêtre … les bougies créent une ambiance cocooning, indispensable pour entrer dans l’hiver ! Avec leurs parfums fruités, floraux ou plus boisés, elles apportent la note de douceur et l’atmosphère relaxante que l’on recherche en cette saison.

A l’approche des fêtes, j’ai eu envie de fusionner deux DIY pour créer une nouvelle recette spéciale : les photophores customisés de Noël. Ce sont des bougies parfumées coulées dans des pots personnalisés. En plus, ces photophores sont éco-responsable dans tous les détails !

En effet, les bougies sont fabriquées à partir de cire de soja sans OGM (vegan-friendly) alors qu’elles sont communément produites à partir de paraffine, un dérivé du pétrole. Les fragances et colorants sont 100% naturels et les mèches sont en coton sans plomb. Les bougies sont coulées dans des pots en terre cuite, matériau issu de la cuisson de l’argile. De plus, les peintures et vernis sont des matériaux certifiés A+, c’est-à-dire à très faibles émissions de COV (composés organiques volatiles) afin d’assurer la qualité de l’air intérieur.

Niveau : intermédiaire 
Temps de réalisation: 1h30 pour un pot (hors nettoyage) et 45 minutes pour une bougie
Coût d’un photophore : environ 10€

Matériel personnalisation du pot :

– un pot en terre cuite ∅7 cm environ
– un crayon et une gomme
– des pinceaux 
– du vernis marin
– de la peinture acrylique 
– des feutres Posca (facultatif) 
– du vernis incolore mat *

* J’utilise le vernis type Luxens pour cuisine et bain – meubles & plans de travail 

Matériel fabrication bougie (pour un pot ∅7 cm)

– 130g de cire de soja naturelle 
– 30g d’acide stéarique *
– 5 à 15mL d’huile parfumé au choix ** 
– 10 à 30 gouttes de colorant au choix (facultatif) *** 
– une pipette graduée
– une mèche de coton et son support métallique 
– un bain-marie et une spatule
– une pince à linge ou des baguette chinoises (encore jointes)
– du papier d’aluminium
– une paire de ciseaux
– du scotch et un morceau de papier
– une balance

* L’acide stéarique apporte de la consistance à la bougie mais n’est pas obligatoire. Celui que j’utilise vient de chez Aromazone. Il est produit à partir d’huile de palme répondant à un mode de production durable. Si vous préférez ne pas en utiliser, remplacez-le par de la cire.
** Utilisez de préférence des fragances spéciales bougies (le point éclair doit être supérieur à 65°C). Attention, certaines huiles essentielles peuvent être irritantes. Si vous n’avez pas de pipette graduée, vous pouvez vous baser sur la conversion approximative suivante : 1mL = 1g.
*** Attention, les colorants peuvent tâcher. Préférez des récipients en inox ou verre et protégez vos vêtements. Si vous n’avez pas de goutte-à-goutte, vous pouvez vous baser sur la conversion approximative suivante : 30 gouttes = 1g.

Si vous voulez aller au plus simple, Aromazone propose le coffret “bougie facile 100% végétales” contenant le nécessaire. D’autres kits sont également disponibles.

I • Préparer le pot

1. Faites tremper le pot en terre cuite durant 24h dans l’eau afin de le nettoyer. De plus, la terre cuite étant ultra réceptive à l’humidité, en se gorgeant d’eau, elle sera moins sensible aux changements de température. Faites-le sécher environ 24h.

 2. Passez une couche de vernis marin sur toute la surface intérieure du pot.

II • Personnaliser le pot

1. Préparez votre dessin sur une feuille blanche. Vous pouvez trouver de nombreuses inspirations sur le site web Pinterest par exemple. J’aime bien tester aussi les couleurs avec la peinture avant de me lancer.

2. Utilisez un crayon de papier pour réaliser votre dessin sur le pot.

3a. Si vous avez opté pour un dessin tout en finesse, rien de mieux que le feutre Posca pour le réaliser. C’est un marqueur constitué de peinture à base d’eau, comme de la peinture acrylique et qui s’utilise comme un feutre… pratique, non ? Lorsque vous avez repassé votre dessin à l’aide du Posca et que la peinture est sèche (environ 15 minutes), gommez les marques restantes de crayon et repassez une seconde fois.

3b. Si vous avez choisi de réaliser un dessin avec un contour, comme mon petit renne de Noël, commencez par dessiner les parties en peinture acrylique (deux couches ou une couche bien épaisse) puis utilisez le Posca pour le reste. Gommez lorsque la peinture est sèche (environ 15 minutes) et repassez une seconde fois le Posca.

3c. Si votre dessin se compose d’un fond et d’une forme, appliquez d’abord la peinture acrylique (deux couches ou une couche bien épaisse). Puis, lorsque la peinture est sèche (environ 15 minutes), dessinez votre forme avec un crayon de papier. Repassez par-dessus grâce à un Posca. Je n’ai pas eu besoin de gommer comme à l’étape 3a. car le crayon de papier se voyait à peine sur le fond bleu marine.

4. Vous pouvez signer votre oeuvre au dos du pot grâce à un Posca, y ajouter une date ou un prénom pour le personnaliser davantage.

5. Lorsque la peinture est sèche (environ 15 minutes), appliquez une couche de vernis incolore mat sur toute la surface extérieure. Attendez environ 30 minutes et commencez à préparer la bougie !

III • Préparer la cire et la mèche

1. Pesez la cire (130g) et l’acide stéarique (30g).

2. Faites chauffer l’ensemble au bain-marie à feu doux. Vous pouvez trouver des bols spéciaux pour bain-marie chez HEMA par exemple. Sinon, vous pouvez utiliser une petite casserole ou un bol résistant à la chaleur (la manipulation est plus aisée avec un récipient à manche).

3. Lorsque la cire est totalement fondue, laissez-la reposer à côté sur un dessous de plat. Préparez votre mèche de coton : découpez-la afin qu’elle soit un peu plus grande que la hauteur du contenant. Si elle est déjà cirée, passez directement à l’étape 4. Sinon, trempez-la dans la cire pendant 2 minutes. Ensuite, placez-la sur un papier d’aluminium et façonnez-la pour qu’elle soit bien droite. Mettez l’ensemble au congélateur environ 2 minutes. La mèche doit être rigide. 

4. En attendant, bouchez le trou du pot à l’aide d’un papier plié plusieurs fois sur lui-même (ou un morceau carton) et du scotch. 

5. Insérez la mèche dans son socle métallique et pincez la base avec une paire de ciseaux. 

6. Maintenant, trempez la base du socle dans la cire et fixez-la au fond du pot, bien au centre et laisser refroidir. Il est nécessaire de réaliser cette étape avant d’ajouter les parfums car ils contiennent des huiles essentielles qui empêchent l’adhérence.

IV • Personnaliser la bougie

1. Hors bain-marie, ajoutez les fragrances et éventuel(s) colorant(s) puis mélangez à l’aide d’un mini fouet ou d’une spatule en bois. 

2. Placez la mèche entre deux baguettes chinoises (encore jointes) ou avec une pince un linge afin de la maintenir centrée.

3. Coulez un fond de cire pour vérifier que le système pour boucher le trou fonctionne puis versez la totalité de la casserole dans le pot.

4. Laissez la bougie se figer pendant environ 30 minutes à température ambiante et coupez l’excédent de mèche. Il doit rester entre 5mm et 1cm pour que la combustion se fasse directement avec la cire et que la mèche ne brûle pas.

5. Votre photophore customisé est prêt ! Attendez quand même quelques heures (ou Nöel !) avant de l’allumer.

6. Et si vous souhaitez l’offrir, vous pouvez ajouter une ficelle dorée avec un petit mot doux et le nom du parfum choisi.

Conseil nettoyage : Essuyez directement le restant de cire encore fondue à l’aide d’un papier absorbant avant de laver le récipient avec de l’eau et du savon. 

Conseil sécurité : Lorsque que la bougie est presque terminée, placez-la sur une coupelle afin de protéger vos meubles

Conseil réemploi : Lorsque la bougie est finie, vous pouvez gratter le reste de cire et couler une nouvelle bougie dans votre photophore customisé  

A vous de jouer !

Si vous avez envie d’aller plus loin dans l’univers de la décoration artisanale et végétale personnalisée , je vous invite à découvrir mon compte Instagram ou ma page Facebook. Pour participer à des ateliers DIY et créer des pièces uniques, n’hésitez pas à me contacter par mail à [email protected] 

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.