Tutos

Guirlande DIY en bois flotté, coquillages et verre dépoli par la mer

Pour fêter le retour des beaux jours et l’arrivée prochaine de l’été, je vous propose un DIY qui sent bon la plage et les vacances. Je me suis inspirée de l’ambiance déco bord de mer et des matériaux que j’utilise dans mes créations de mobiles pour réaliser cette guirlande très naturelle.

Matériel

Pour fabriquer cette suspension, il vous faudra :

● Une perceuse avec une mèche à bois de diamètre assez fin (environ 2 ou 3 mm)
● 
Des ciseaux
● 
De la glue
● 
Une règle
● 
Un crayon
● 
De la cordelette d’un coloris de votre choix
● 
Des coquillages
● 
Des morceaux de bois flotté d’une longueur d’environ 15 cm
● 
Quelques morceaux de verre poli par la mer
● 
Une pomme de pin

Si vous n’en n’avez pas de coquillages ou que vous n’habitez pas en bord de mer, pas de panique ! Vous pouvez chiner pour quelques euros un ou plusieurs colliers de coquillages souvenirs (type Polynésie, c’est ce que j’utilise dans ce tuto). Ils sont vendus à bas prix sur un site d’occasion bien connu et présentent l’avantage d’être déjà percés. Idem pour le bois flotté, vous en trouverez très facilement en vente sur internet.

1/ Pré-positionnez votre mobile

Tout d’abord, sélectionnez les matériaux que vous souhaitez utiliser et commencez par les mettre en place en fonction de la guirlande que vous souhaitez obtenir. Grâce à cette étape, vous vous rendrez bien compte de l’allure générale ainsi que des dimensions réelles de votre guirlande.

2/ Percez les différents matériaux

Avec votre perceuse, choisissez une mèche à bois d’un diamètre d’environ 2 à 3 mm (selon l’épaisseur de la cordelette) pour percer le bois flotté. Ainsi, les morceaux de bois conserveront bien leur horizontalité une fois montés en guirlande. Assurez-vous que la cordelette en double épaisseur corresponde bien au diamètre des trous que vous allez réaliser.

Mesurez chaque morceau de bois, faites une marque en son centre, et percez en appuyant modérément à vitesse moyenne. Pensez à protéger le support sur lequel vous allez percer (une planchette de bois, par exemple).

Pour les coquillages, n’hésitez pas à vous entraîner par exemple sur coquille saint Jacques. Ainsi, vous maîtriserez le geste et éviterez la casse avant de percer ceux que vous souhaitez utiliser dans la guirlande.

Choisissez un foret pour matériaux durs (la coquille, c’est du calcaire), mouillez le coquillage (cela évite que le calcaire chauffe et se brise), stabilisez bien le coquillage et percez en douceur à vitesse réduite.

3/ Assemblez les différents éléments de la guirlande

Coupez une longueur de cordelette mesurant le double de la hauteur de la guirlande + 20 cm de marge. Vous aurez peut-être envie d’ajouter quelques coquillages en cours de réalisation. Cela m’arrive souvent, c’est de cette façon que je parviens à créer l’équilibre visuel le plus juste. Il y a toujours une variation infime entre le pré-positionnement posé sur une table et la réalisation une fois suspendue.

Pliez la cordelette en deux parties égales et commencez à monter le mobile par la partie haute. Pensez à laisser une longueur de cordelette au-dessus du premier élément, elle servira à suspendre le mobile. Faites une boucle entre chaque élément, cela « verrouille » les morceaux de bois flotté et offre un bon maintien de l’ensemble.

Pour le verre poli, enserrez-le entre deux boucles bien tendues et déposez une pointe de colle à chaque extrémité au niveau du noeud pour consolider les attaches.

Répétez jusqu’en fin de guirlande et terminez en attachant la pomme de pin que vous aurez percé à la base de la queue.

Votre guirlande est terminée, il ne vous reste plus qu’à l’installer en intérieur ou à l’extérieur (elle n’est pas conçue pour résister à des vents forts).

Vous aimerez peut-être aussi

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'une * sont obligatoires. Votre email ne sera pas publié.