L'indépendance

Si je devais résumer la fermeture d'ALM, pour moi , c'est "la prise de l'indépendance".

J'ai ouvert ma boutique sur cette plateforme à la création de mon entreprise. J'avais 2 boutiques en ligne une sur ALM et une sur ETSY. A la fermeture de cette plateforme, j'ai perdu d'un coup 90% de mon chiffre d'affaires.
Et je peux dire, maintenant, que j'en ai tiré plusieurs enseignements.
Le premier, et non des moindres, était de ne plus dépendre d'une plateforme.
De suite, j'ai ouvert mon propre site en ligne et je me suis appliqué à être beaucoup plus actif sur les réseaux sociaux pour en augmenter le référencement.
Je suis heureux maintenant d'avoir fait progresser mon entreprise.

Je garde parallèlement des contacts dans plusieurs groupes de créateurs car il me semble nécessaire de pouvoir s'entraider.

Et pour ne pas mettre " tous ses œufs dans le même panier" comme on dit, je reste présent sur quelques plateformes ou autres sites mais ils restent secondaires pour moi.

Philippe de Mylittledecor
Créateur sur ALM de 2014 à 2017

Retrouvez-nous sur Instagram

@marketplacescreatives

LA COMMUNAUTÉ DES AMOUREUX DU FAIT MAIN !
CRÉATEURS, MERCIERS ET FANS D'ARTISANAT