En miroir inversé

J'ai intégré ALM sur le tard, fin 2013, comme beaucoup pour tester l'intérêt que pouvaient susciter mes créations. Un petit démarrage en douceur qui est allé crescendo au fil des années, avec une mise en place et une interface facile d'utilisation, et une communauté très sympathique. La clientèle était là, on me confiait des projets personnalisés et les retours étaient on ne peut plus positif. La confiance des acheteurs renforçait la mienne.

Et au mois de Juillet 2017 tout s'est écroulé au nom de la mondialisation... J'ai aussitôt remonté ma boutique sur Etsy, faute de mieux, planchant une semaine entière jusque très tard dans la nuit pour tout reparamétrer. Cela a pris de suite, et contrairement à d'autres, j'ai pu maintenir mes revenus la première année avec une clientèle principalement internationale. L'effet de la nouveauté sans doute...car avec le jeu de la concurrence de tous pays, des règles de référencement très mouvantes, une interface nébuleuse à souhait (les teams), et un coût peu justifié, tout s'étiole au fil du temps et l'impression générale est qu'il faut constamment fournir d'efforts pour survivre. Un concept bien américain à tous les égards...Bref, je grandissais avec ALM, et je m'éteins avec Etsy, comme dans un miroir inversé, du moins c'est mon sentiment pour l'heure.
Malgré tout, je n'ai pas dit mon dernier mot et vous pouvez me retrouver aussi sur Artmajeur, plateforme française, mais MERCI aux Marketplaces Créatives pour leur initiative de mise en lumière si bienvenue.

Margaerycuir
Créatrice sur ALM de 2013 à 2017

Retrouvez-nous sur Instagram

@marketplacescreatives

LA COMMUNAUTÉ DES AMOUREUX DU FAIT MAIN !
CRÉATEURS, MERCIERS ET FANS D'ARTISANAT